Parc National Mbaéré-Bodingué
| Le Parc | Histoire | 


Un lieu privilégié pour la préservation des écosystèmes forestiers centrafricains

Situé au sud-ouest de la République Centrafricaine, dans la zone de transition entre la grande forêt tropicale du bassin du Congo et les savanes soudano-guinéennes, le Parc National de Mbaéré Bodingué constitue un lieu privilégié pour la préservation des écosystèmes forestiers centrafricains.

D'une superficie de 96 000 hectares, il est intégré dans le complexe de la forêt de Ngotto (7 144 km2), qui  agit comme zone tampon et dans lequel coexistent plusieurs concessions forestières, minières et de chasse, ainsi que de nombreux villages. Le parc est essentiellement constitué de grands blocs de forêt dense semi-caducifoliée, de plaines inondables et de savanes, et abrite une remarquable diversité floristique et faunique. Parmi ses espèces les plus emblématiques se trouvent l'éléphant de forêt, le buffle, le gorille de plaine de l'ouest, et le chimpanzé.

Habitats et végétation

Le Parc National de Mbaéré-Bodingué est situé dans la zone de la forêt dense humide semi-caducifoliée de la RCA. Il abrite de grands blocs de forêt primaire qui n’ont jamais été exploités et qui sont, encore aujourd'hui, très peu anthropisés. La présence contiguë de savanes, d'une vaste forêt inondable et d'une forêt de terre ferme, lui confère un intérêt écologique et biogéographique remarquable.

Le réseau hydrologique du parc joue un rôle socioéconomique de premier ordre pour les communautés autochtones (pêche, communications, etc.), et constitue un élément essentiel pour la fonctionnalité écologique de l'ensemble. C'est pour cette raison que les plaines d'inondation des rivières Mbaéré et Bodingué ont été incluses dans la liste des zones humides d’importance internationale de Ramsar.

Faune

Le parc abrite une grande diversité faunique résultant de sa situation en zone de contact entre les biomes de savanes soudano-guinéens et des forêts guinéo-congolaises. L'on y trouve, entre autres, plus de 130 espèces de mammifères, dont l'éléphant de forêt, le buffle, le gorille de plaine de l'ouest, le chimpanzé, l'hippopotame, le bongo, le pangolin géant, le chat doré ou la panthère , ainsi que plus de 300 espèces d'oiseaux, dont la bouscarle géante ou le perroquet gris.

SUPERFICIE
960 km2
HABITATS PROTEGES
Forêt dense humide semi caducifoliée, Forêts et plaines inondables, Savanes,
ESPECES EMBLEMATIQUES
Eléphant, Gorille de plaine, Chimpanzé, Hippopotame, Léopard, Bongo
CREATION
2007
ADMINISTRATION
Ministère de l'environnement et de l'écologie, RAPAC
DONNEES
CCR / JRC
 
 

 

© 2013 Commission Européenne